La couque de Dinant (Belgique)

Pour en savoir plus sur la célèbre couque de Dinant, nous avons poussé la porte des ateliers de la pâtisserie Jacobs, qui fabrique cette confiserie depuis 1860 ! Jean-Baptiste Jacobs, issu de la cinquième génération, nous détaille les différentes étapes de fabrication de cette couque, préparée à base de seulement deux ingrédients : le miel et la farine. La pâte n’est pas très compliquée à réaliser, mais il vous faudra sans doute quelques essais avant d’obtenir un résultat satisfaisant. Indispensable également : un emporte-pièce, un moule en bois et un four capable de chauffer jusqu’à près de 300 degrés ! « Après dix minutes au four, il faut frotter la couque avec une brosse et de l’eau, puis la laisser refroidir », détaille Jean-Baptiste Jacobs. « La couque ne se mange pas mais se suce. On peut l’emporter en balade et certains l’utilisent même pour arrêter de fumer. » A noter que la couque de Dinant ne contient pas d’arôme artificiels ni de conservateurs, mais se conserve plusieurs mois !

http://www.sucreriesbelges.com/recette-la-couque-de-dinant/

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search